mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Paora

  • Paora Winitana
  • Paora Winitana
  • Paora Winitana
  • Paora Winitana
  • Paora Winitana
  • Paora Winitana
  • Paora Winitana
  • Paora Winitana

À propos de moi

Je viens d’une petite ville de la côte est de la Nouvelle-Zélande. Quand j’étais jeune, ma famille n’était pas riche alors nous avons appris à apprécier les petites chose comme l’amour au sein de la famille, le travail dur et le respect, nous avons appris à tirer le meilleur parti de ce que nous avons et à jouir de la vie à chaque instant. J’ai commencé à jouer au basketball à cause de mes amis et au début j’étais le plus mauvais joueur. Ils m’ont invité à participer aux activités organisées par l’Église pour les jeunes, et c’est là que tout a commencé pour moi. Note petite église est l’endroit où j’ai appris à aimer le sport mais aussi ou j’ai développé une passion pour le basketball. Après avoir fait une mission de 2 ans pour mon Église, j’ai épousé mon véritable amour, ma copine de lycée, au temple de Nouvelle-Zélande et nous avons maintenant 3 beaux garçons. Le basketball occupe une large place dans ma vie, mais je ne m’identifie pas à lui, c’est une occupation pour moi. Ma famille est ce qui m’est le plus cher et elle représente ma plus grande responsabilité, je l’aime plus que tout !

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Je me souviens que dès mon plus jeune âge, ma maman m’a enseigné à karakia (prier) et que bien qu’elle n’était pas mormone, elle croyait vraiment en l’efficacité de la prière. Elle nous parlait, à mes frères et sœurs et à moi, de l’aroha (l’amour) et elle nous expliquait l’importance d’avoir du respect les uns pour les autres, pour les personnes âgées et particulièrement envers les personnes dans le besoin. Ma mère m’a enseigné à être honnête et digne de confiance. Je me souviens avec clarté de ma mère nous faisant promettre, à mes frères et à moi, de toujours faire preuve d’amour et de respect envers les femmes. Je me souviens avoir ressenti fortement l’Esprit lorqu’elle nous instruisait, et je me souviens avoir fait cette promesse. Je suis mormon à cause des enseignements de ma mère. Je suis tellement reconnaissant du fondement solide qu’elle m’a donné. Par son exemple, elle m’a instruit concernant mon Sauveur Jésus-Christ, elle était notre livre d’Écritures, et quand les missionnaires nous ont enseigné l’Évangile, à mon frère et à moi, nous avons compris facilement parce que nous connaissions ces enseignements, nous avions deja ressenté l’Esprit et par la prière sincère, j’ai su que l’Évangile était vrai. Je suis mormon parce que cela signifie donner la priorité à la famille et aux besoins des autres avant les siens. Je suis loin d’être parfait et je ne fais parfois que des erreurs, mais j’aime être mormon parce que cela m’aide à être un meilleur mari et père, un meilleur équipier, un meilleur ami et je l’espère un meilleur homme. Je suis mormon à cause de ma relation personnelle avec le Sauveur. Je sais qu’il vit et qu’il m’aime et je serai toujours reconnaissant pour son sacrifice expiatoire. C’est mon Dieu et mon roi, le seul que j’adore, il m’est parfois difficile de trouver les mots qui expriment la gratitude que je ressens pour tout ce qu’il a fait pour moi, je l’aime.

Histoires personnelles

Comment le Saint-Esprit vous-a-t-il aidé ?

Le Saint-Esprit m’a aidé lors de toutes les grandes décisions de ma vie. Quand je suis devenu membre de l’Église, quand je suis parti en mission, dans le choix de mon conjoint, lors de l’achat de notre première maison, et par rapport à la décision d’avoir des enfants. J’apprécie sa compagnie constante et le guide qu’il représente pour moi. Je reconnais ses chuchotements. J’ai trouvé la sécurité et le bonheur toutes les fois où j’ai eu le courage de suivre ses inspirations.

Comment je vis ma foi

Je vis ma religion dans tout ce que je fais Quand je lis le journal ou quand j’étudie les Écritures. Ma femme, mes fils et moi, essayons de commencer chaque journée par ce que nous appelons l’« ÉCP » Écritures - Chant - Prière. Nous essayons de le faire dans notre salon mais il nous arrive de le faire pendant le petit-déjeuner ou dans la voiture sur le chemin de l’école. Quand nous n’avons pas le temps, nous le faisons avant d’aller au lit. C’est quelque chose de petit et de simple que nous faisons pour vivre notre religion. En tant qu’athlète professionnel, je vis ma religion lors des matchs, par la manière dont je m’exprime, lorsque j’entraîne d’autres personnes et par ma manière de jouer. Je vis ma religion en décidant de ne pas jouer au basketball le dimanche. De nombreuses personnes qui ne comprennent pas mes raisons rejettent le blâme sur ma religion et remettent en cause le fait que mon Église exige de moi ce sacrifice. Je réponds que c’est un choix personnel, une promesse que j’ai faite à Dieu après ma mission. C’est une façon pour moi de remercier Dieu et de lui montrer mon amour en reconnaissance de tout ce qu’il a fait pour moi. C’est une autre manière simple pour moi de choisir comment vivre ma religion.