mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Nadia

  • Nadia Deskins
  • Nadia Deskins
  • Nadia Deskins
  • Nadia Deskins
  • Nadia Deskins
  • Nadia Deskins

À propos de moi

Je suis né à Londres, où j’ai grandi en parlant anglais et persan. J’ai hérité des traditions persanes, qui ont été renforcées et tissées dans ma vie quotidienne à travers la langue, la nourriture, la musique, la poésie et la danse. J’ai déménagé aux États-Unis pour passer une maîtrise dans le domaine de la thérapie familiale. J’ai été éducatrice, interprète, animatrice à la radio, néanmoins, être mère est mon vrai métier. Rien de ce que je pourrais accomplir à cette époque de ma vie ne pourrait avoir plus d’importance pour moi que d’élever ma famille. Je suis une épouse et une mère à plein-temps de trois enfants remarquables. Je fais des listes de choses à faire qui sont rarement faites, mais mes trois plus belles réalisations sont des miracles qui marchent, courent, sautent. Il y en a un qui fait du skate, l’autre se balance, et le dernier est simplement mignon, et ça me convient très bien.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Les enseignements fondamentaux de Jésus-Christ marchent main dans la main avec les cultures Persane et Pakistanaise. L’essence même de ces cultures anciennes soutient ce que le Christ a enseigné, comme s’efforcer d’être moralement pur et soutenir la famille en tant qu’unité essentielle de la société. Également, faire de notre foyer un endroit où tout le monde est accueilli chaleureusement, où on se sent accepté, en sécurité, aimé et désiré. Les enseignements de l’Église ne sont pas nouveaux, ils sont enracinés dans les traditions séculaires de mon héritage. Je sens un lien particulier avec mon héritage culturel et spirituel quand j’étudie la vie du Christ et ses enseignements. Lors de mes premières rencontres avec les missionnaires, les valeurs morales prônées par l’Église ont fait vibrer ma corde sensible. J’ai appris que Dieu est mon Père éternel, qu’il me connaît et qu’il m’aime comme un parent aime son enfant. J’ai appris que la vie a un sens et un but. J’ai vécu des expériences tranquilles qui m’ont émues. J’ai ressenti un lien intime avec les enseignements qui faisaient écho en moi, c’est pour cela que j’ai décidé de me joindre à l’Église. J’ai développé une relation personnelle avec Dieu, une sensation de paix et de clarté émanait des enseignements du Christ. J’ai fini par savoir et comprendre que le Christ n’est pas seulement un homme bon, ou un prophète, mais un être divin qui joue un rôle essentiel dans ma vie. J’encourage tous ceux qui recherchent la vérité à rencontrer les missionnaires, à lire et à méditer sur les Écritures, et à prier pour demander à Dieu si ce qu’on leur enseigne est vrai. Je l’ai fait et cela m’a profondément changée, cela m’a apporté la paix, l’espérance, la clarté et le bonheur.

Histoires personnelles

Comment pouvons-nous avoir une plus grande harmonie dans notre foyer ?

Je chéris la citation suivante tirée de la Déclaration sur la famille : « La réussite conjugale et familiale repose, dès le départ et constamment, sur la foi, la prière, le repentir, le pardon, le respect, l’amour, la compassion, le travail et les divertissements sains. » Le fait d’être parent me pousse à essayer d’être meilleure, sachant que mes enfants observent chacune de mes actions ; cela m’encourage à réellement vivre ce en quoi je crois. Le fait d’avoir des enfants augmente souvent au maximum le volume sonore dans notre maison avec des éclats de pleurnicheries, de cris et de hurlements. Cependant, on retrouve un peu de paix en réservant chaque jour du temps pour prier et lire les Écritures en famille, et aussi en allant à l’église chaque semaine.

Comment je vis ma foi

Ma foi est basée sur les enseignements de Jésus-Christ, je m’efforce donc, j’insiste sur la notion d’effort, de devenir quelqu’un de meilleur en tirant des leçons de sa vie, et en essayant de faire ce qu’il ferait en toute situation. J’ai eu l’occasion de servir bénévolement dans mon église, en donnant des leçons et en dirigeant la musique, aussi bien qu’en organisant des activités créatives. J’ai aussi eu l’occasion d’être missionnaire bénévole à plein temps en Écosse pendant dix-huit mois.