mormon.org Monde entier
Alicia Hootini: tahiti, Mormon.

Bonjour, je m’appelle Alicia Hootini

À propos de moi

Je suis la cadette et unique fille d'une famille de 3enfants. J'aime ma famille, même si ils me rendent parfois folle. Entendre les enfants de la primaire chanter me rend particulièrement heureuse car je trouve qu'il y a une certaine magie qui se produit lorsqu'un enfant chante l'évangile avec son coeur. Passionnée par les arts et surtout la mode, je veux faire de mon futur métier un moyen de pouvoir partager l'évangile car pour moi l'évangile devrait-être dans tout les aspects de notre vie (famille, amis, travail). J'ai hâte d'être sur le champ de mission et de pouvoir partager cette chose si spéciale que j'ai et qui me béni depuis temps d'année.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Si je suis membre de l'Eglise c'est tout simple. Dans 1 Thessaloniciens chapitre 5 verset 16 il est dit : Soyez toujours joyeux et c'est exactement ce que m'apporte l'évangile : de la joie, un bonheur inexplicable qui ne peut se connaitre que lorsqu'on le vit.

Comment je vis ma foi

Pendant très longtemps j'ai pensé qu'aller à l'Eglise et remplir son appel comme il se doit, étaient suffisant pour vivre sa foi. Avec les années, les expériences mais surtout les épreuves, j'ai appris qu'il y a une très grande différence entre "être actif dans l'église" et "être actif dans l'évangile". Etre actif dans l'église signifie aller aux réunions du Dimanche, remplir son appel si nous en avons un, mais sans chercher forcément à faire plus et très souvent tout se limite au Dimanche, alors qu'être actif dans l'évangile, c'est vivre sa foi au quotidien, remplir son appel avec le coeur, assister aux réunions du Dimanche avec l'esprit et le désir d'apprendre plus sur L'évangile du Christ. Aujourd'hui je vis ma foi en étant engager du mieux que je peux dans le service du Seigneur, en faisant de l'évangile une priorité dans ma vie et en ayant toujours un oeil fixé sur la Gloire de Dieu et malgré les épreuves, aussi difficile quelles peuvent être, avoir l'assurance que notre Père céleste a conscience de moi, de chacun de nous m'apporte du réconfort. Les rayons de l’espoir dissipent les ombres du désespoir; la souffrance fait place à la joie et le sentiment d’être perdu dans la foule de la vie disparaît. Etre obéissante aux commandements, être digne de prendre la sainte-cène chaque dimanche et être enseigné par des dirigeants appelés par Dieu sont également des facteurs dans ma progression qui m'aident à persévérer jusqu'à la fin.