mormon.org Monde entier
Marceau LAVAL: converti français, retraité, Rouen, rugby, Mormon.

Bonjour, je m’appelle Marceau LAVAL

À propos de moi

Je suis actuellement à la retraite, j'ai travaillé en France en tant que Chef comptable dans une usine pour une importante compagnie française, puis je me suis occupé de la consolidation de plusieurs sociétés dans la même compagnie et j'ai terminé ma carrière comme responsable de la certification qualité sécurité environnement pour deux sociétés de cette même compagnie. J'ai la chance d'être marié depuis 1972 à ma tendre et chère épouse que j'aime. Nous avons eu la bénédiction d'avoir un fils au bout de 12 ans d'espoir mais la bénédiction est à la hauteur de l'attente. J'aime les promenades dans la nature, dessiner au crayon, j'ai aimé jouer au rugby, j'ai surtout été pilier droit mais le poste qui me plaisait le plus a été de jouer 3ème ligne aile...

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Avant d'être mis en contact avec les missionnaires je n'étais pas quelqu'un de religieux et ça ne m'intéressait pas particulièrement. Pourtant, un jour, plusieurs événements m'ont permis que je rencontre les missionnaires et que j'accepte le message de l'évangile de Jésus-Christ qu'ils enseignaient. Ce ne fut pas le fruit du hasard mais la main de Notre Père Céleste qui m'a guidé vers eux. Je ne le regrette pas, je ne l'ai jamais regretté depuis 1970, année de mon baptême. Je peux dire que j'ai réellement commencé à vivre à partir de ce moment là et les bénédictions n'ont jamais cessé d'affluer en commençant par mon mariage puis par l'arrivée de notre enfant et maintenant de notre premier petit-fils pour lequel nous n'avons pas hésité à nous expatrier au canada puisque notre fils s'est marié avec une gentille franco canadienne et s'y est établi.

Comment je vis ma foi

Quand je me suis engagé par mon baptême en 1970 il y avait peu de monde dans la branche, j'ai donc eu très vite la bénédiction de participer activement. Ne conduisant pas à cause de ma vue, je faisais tous mes déplacements à pieds ou à vélo. J'ai usé plus d'une paire de chaussures et plus d'un vélo, par tous les temps, pour visiter ceux qui avaient besoin afin de les aider et donner des bénédictions de santé ou de réconfort.