mormon.org Monde entier
Esther: féministe, danse, Québec, entrepreneure, maman, Mormon.

Bonjour, je m’appelle Esther

À propos de moi

L'Évangile, ma famille et la danse sont les trois constantes et passions de ma vie. La danse a toujours fait partie de mon existence, c’est un talent que Dieu m’a donné. Dès l’âge de 4 ans, j'aimais me produire sur scène et danser de tout mon cœur. Après plusieurs années d’études intensives et d’apprentissage en danse classique, j’ai joint les rangs d’une des plus prestigieuses compagnies de danse du Canada. C’était pour moi, un rêve devenu réalité! Cependant après quelques années, je ne trouvais plus dans ma carrière professionnelle l'équilibre spirituelle dont j’avais besoin. Je pris alors la grande décision de tout mettre de côté pour servir une mission pour mon Église à Madagascar. Depuis mon retour de Mission, le Seigneur m’a béni et m’a permis de retourner à quelques reprises sur les planches. Mais je devais aller de l’avant et vivre une autre étape. J’ai décidé d’enseigner la danse et je me suis marié. Je suis à présent maman de trois jeunes enfants qui me comblent de joie. À la naissance de mon premier enfant, je n’ai pas accroché mes chaussons mais j’ai trouvé plutôt le moyen d’allier ma passion de la danse à mon nouveau rôle de mère. J’ai formé ma propre entreprise et j’enseigne depuis avec succès à des parents comment danser avec leur bébé!

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Je suis né dans l’Église, être Mormone fait partie de mon identité, c’est ma famille, mon peuple, mon cœur. Tôt dans ma vie j’ai pu ressentir le pouvoir de Dieu à travers la pratique de ma religion. Par la foi et la prêtrise j’ai vu qu’aucune barrière ne pouvait m’être insurmontable. Dans les moments de solitude où je me suis tourné vers le Seigneur, j’ai trouvé le réconfort et une force que je ne me connaissais pas. Pour moi, l’Église est le véhicule par lequel je me rapproche de Dieu. J’aime la richesse des connaissances que cette Église m’a transmises. Les années passent et j’apprends toujours à mon plus grand délice! En tant que féministe, je me réjouis de voir l’importance que mon Église donne au rôle de père et de mère en tant que partenaires égaux (LA FAMILLE, Déclaration au monde), de la connaissance que nous avons non seulement d’un Père mais d’une Mère Céleste qui nous aiment, de la valorisation donnée au rôle positif de notre mère Ève dans notre passage à la mortalité et des histoires de courage, de force et de foi racontées sur les pionnières du début de l’établissement de notre Église.

Comment je vis ma foi

Il est important pour moi de partager ce qui m’enthousiasme. En m’impliquant dans l'Église, j'ai cette occasion. Je peux témoigné que l’Évangile me rend heureuse et épanouie mon âme. Ce fût le cas durant ma mission et aujourd'hui encore quand j’enseigne aux jeunes à l'École du Dimanche. Je passe beaucoup de temps à lire les écritures et à étudier. J’aime remplir mon esprit des paroles des prophètes et des récits de la vie Jésus-Christ jusqu'à en ressentir la vérité qui s'y trouve pour moi. Cet amour des écritures m’a été communiqué en partie grâce à ma mère qui prenait le temps de me raconter les histoires des écritures quand j’étais petite fille. Je fais maintenant de même avec mes enfants et espère leur insuffler le même sentiment positif envers la parole de Dieu. Vivre ma foi c’est la volonté constante de mettre Dieu en premier dans ma vie. C’est trouver une manière dans chaque gestes que je fais de me tourner vers lui et de le louer. Lorsque je fais cela un grand bonheur m’envahit, je ressens que mes Parents Célestes m’aiment et me sourient. Finalement vivre ma foi, c’est surtout m’appliquer plus chaque jour à suivre l’exemple du Christ, en apportant plus d’amour de compréhension autour de moi. C'est faire de mon mieux pour éliminer toutes intolérances, car j’ai appris dans le livre de Mormon que Dieu « ne repousse aucun de ceux qui viennent à lui, noirs et blancs, esclaves et libres, hommes et femmes; et il se souvient des païens; et tous sont pareils pour Dieu. »