mormon.org Monde entier
Nom: Père de famille, Arts, Informatique, Mormon.

Bonjour, je m’appelle Nom

À propos de moi

Je suis un père de famille de 43 ans, marié depuis 20 ans et nous avons 5 enfants. Je suis chef d'entreprise dans le domaine de l'informatique. Je suis né en France et, avec mon épouse et mes enfants, nous avons émigré au Canada en 2009. J'aime beaucoup le cinéma, la peinture, la musique et toutes les formes d'art en général et biensûr l'informatique, mon métier. Mais ma vraie passion c'est ma famille. Je chéri les moments que nous passons tous ensemble à nous amuser, à partager, à vivre.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

J'ai été élevé dans la tradition catholique où j'ai acqui les bases de mes croyances religieuses et j'aurai toujours de bons souvenirs du catéchisme et du curé qui nous enseignait. Mais, à partir de l'adolescence j'ai senti qu'il me fallait quelque chose de plus vivant, plus seulement une religion du dimanche matin, une religion de tous les jours qui me permettrait de vivre l'évangile en famille. Alors, j'ai demandé à mon Père Céleste de me guider. Nous étions dans les années 80 et je n'avais jamais entendu parlé des Mormons. Alors quand j'ai rencontré 2 soeurs missionnaires je n'ai pas compris tout de suite qu'il s'agissait d'une réponse à ma prière, Mais lorsque j'ai suivi leur conseil de demander à Dieu si leur message venait de lui, j'ai reçu, cette fois là et de nombreuses fois depuis, la révélation personnelle que l'une des meilleures décisions que j'ai prise de toute ma vie était de me joindre à cette Église. Plus de 20 ans ont passé et je n'ai jamais regretté mon choix, au contraire. La vie que je mène aujourd'hui m'apporte la joie et le bonheur familial que j'ai toujours espéré. Ça n'évite pas les épreuves de la vie, je dirai même heureusement. Car ces épreuves sont là pour nous faire progresser, elles nous renforcent et nous permettent de mieux apprécier les moments de félicité ou simplement de tendresse et de paix quand l'orage est passé.

Histoires personnelles

Comment pouvons-nous avoir une plus grande harmonie dans notre foyer ?

Mon épouse est ma partenaire, égale mais avec des reponsabilités différentes des miennes, dans notre réussite familiale. Notre amour et notre respect mutuel donnent l'exemple de bonne relation à nos enfants sur la manière dont nous devons nous comporter au sein de notre famille. Nous avons construit cette relation avec les bons principes de l'évangile de Jésus-Christ que nous avons appris à découvrir en fréquentant l'Église. Par exemple, j'aime tendrement mon épouse mais il y a certains côtés de sa personnalité qui vont à l'encontre de certains de mes penchants, ce qui génère quelques frictions inévitables. Mais, comme je sais que nous aurons l'occasion de vivre ensemble pour l'éternité et qu'à ce moment là nous serons rendus parfaits, ces divergences ne deviennent pas des pierres d'achoppement pour notre couple. Je dois juste faire preuve de patience. Et elle également... Nous avons rarement enseigné nos enfants par le précepte mais nous nous sommes toujours efforcés de donner le bon exemple, le notre ou celui de personnages de l'évangile. Pour cela, la soirée familiale est le moment le plus propice. Chaque lundi soir, toute la famille est réunie pour partager une pensée spirituelle, un moment de détente ludique et un délicieux dessert. Des moments irremplaçables pour souder les familles. Si nous l'avons fait, vous pouvez le faire!

Qu’avez vous réussi à faire pour protéger votre famille des influences indésirables ?

La télévision d'aujourd'hui est devenue une grande source de frustration et de mauvais exemples. Nous avons toujours rendu l'accès aux émissions de télé le plus difficile possible. Par exemple, pendant de nombreuses années nous n'avions pas d'antenne ni de réseau câblé. Nous n'avions et n'avons toujours pas de téléviseurs dans le salon, la salle à manger ou les chambres. Les programmes ont une influences néfastes sur tout le monde et surtout sur les jeunes. Les propriétaires de chaînes fournissent aux annonceurs du temps de cerveau disponible. Devinez ce qu'ils en font. Ce n'est certainement pas pour notre profit.

Comment je vis ma foi

Nous fréquentons l'église aussi souvent que possible. Pour les réunion du dimanche évidemment mais aussi pour les activités sportives ou culturelles. La dernière en date était un soirée karaoké samedi dernier où nous sommes amusés comme des fous. J'ai servi dans différents appels (postes de bénévolat) auprès des jeunes (scoutisme), pour les finances et depuis peu comme président du collège des anciens de ma paroisse. Avec l'aide d'une équipe d'autres bénévoles dévoués je suis chargé d'enseigner les détenteurs de la prêtrise, de veiller au bien-être des familles, d'organiser les activités de service et de distraction. Samedi dernier matin nous avons par exemple aider une famille de notre paroisse à déménager.