mormon.org Monde entier
Adrien: autodidacte, langues, sciences, musicien, nature, montagne, Mormon.

Bonjour, je m’appelle Adrien

À propos de moi

Ma vie est avant tout profondément marquée par une mauvaise santé. C'est pourquoi, il ne m’a été possible ni de faire des études, ni de travailler, ni de faire une mission de prosélytisme (comme les jeunes gens en ont la coutume chez nous), ni de participer à des activités associatives, etc. Faute de mieux, j’ai été chez moi, seul, de très nombreuses années (et je le suis toujours). Je ne me suis pas laissé abattre pour autant. J’ai donc étudié une très grande variété de sujets : entre autres, les langues (j’en parle couramment 5), et les sciences, comme la chimie ou la physique. J’ai aussi composé de la musique et écrit de la poésie. Je peux jouer du piano et de la flûte à bec. Je fais aussi de temps en temps de la couture, ainsi que du dessin et toutes sortes de travaux manuels. Aussi, j’aime beaucoup me promener en pleine nature, en montagne surtout, cela me relaxe et me permet de méditer tranquillement. Sinon, je suis contraint à beaucoup de repos. Voilà à quoi se résument mes journées. Comme vous le voyez, je ne perds pas mon temps. Certes, une telle vie peut sembler (d’un point de vue humain) absolument désespérée, sans issue ni avenir. Mais ma foi en Christ, et la foi qu’Il peut accomplir des miracles, m’aide à garder l’espoir. Cela n’est guère facile, je l’avoue. Mais finalement, je peux dire que je suis un homme très heureux, et que j'ai besoin de bien peu pour l'être.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

À l'origine, j'ai toujours cru en une puissance supérieure. Je m'intéressais dès le plus jeune âge à la physique et à l'astronomie, et voir la beauté et la grandeur de l'univers, parfaitement ordonné jusque dans les moindres détails, m'impressionnait beaucoup, et je savais que cela ne pouvait être le fruit du hasard. Néanmoins, je ne connaissais rien de l'Évangile. Au plus j'avais entendu parler de Dieu et de Jésus-Christ, parce que quelques membres de ma famille étaient croyants (mormons ou catholiques), et c'est ainsi que j'ai nommé cette « puissance supérieure ». Vers 11 ans, j'ai connu l’Église et l'on m'a offert alors un Livre de Mormon. En fait, je ne me suis pas converti tout de suite. J'avais préalablement besoin de bien connaître ce livre et surtout de savoir s'il était vrai, c'est pourquoi je l'ai lu plusieurs fois, ce qui m'a pris 2 ou 3 ans. Un verset plus que les autres avait attiré mon attention : « tout montre qu’il y a un Dieu; oui, la terre et tout ce qui se trouve sur sa surface, oui, et son mouvement, oui, et aussi toutes les planètes qui se meuvent dans leur ordre régulier témoignent qu’il y a un Créateur suprême » (Alma 30:44). Je me suis alors dit : « Voilà un livre qui est d'accord avec moi ! » Ensuite, j'ai demandé, en prière, à Dieu, en qui je croyais déjà, pour savoir s'il était vrai. J'ai reçu un réponse positive, et j'ai ensuite décidé de me joindre à l’Église. Cela a changé ma vie en bien, je me sens plus enthousiaste pour l'avenir, j'ai plus d'optimisme en général. Et j'ai plus d'énergie pour avancer dans la vie.

Histoires personnelles

Veuillez parler de vos sentiments/de votre témoignage sur Joseph Smith.

Avant de connaître l’Église, j'ai été en vacances une semaine en Tunisie, sur l'île de Djerba, à l'âge de 8 ans. Tandis que ma famille et moi nous promenions dans un marché, typique du pays à l'époque, nous avions trouvé un homme gravant sur des assiettes en cuivre ou en laiton, je ne sais pas exactement, mais ça ressemblait à du cuivre. Je me souviens l'avoir vu graver 2 ou 3 mots en arabe (pour le lieu) et 2 chiffres romains (pour l'année), ce qui a dû prendre environ 5 minutes. Je le revois très bien en train de taper minutieusement avec son maillet et son petit burin. Apparemment, les Tunisiens avaient l'habitude des travaux de ce genre. Quelques années plus tard, j'ai appris que le Livre de Mormon était, comme on le dit, à l'origine, gravé sur des plaques d'or, par un peuple d'origine sémitique. Je me suis rapidement représenté le travail que cela devait être de graver des centaines de mots sur de l'or. (L'or a beau être malléable, c'est quand même plus long de graver que de taper à la machine...) Et pour moi c'était déjà une preuve que Joseph Smith, qui n'avait pas la même culture, n'avait rien inventé. Bien sûr, je ne me suis arrêté là. Quand je lisais ce livre, je pouvais clairement sentir qu'une civilisation entière avait existé, avec des personnages comme nous, qui pensent comme nous aujourd'hui et avaient tout une culture bien à eux, un système politique bien structuré, une histoire riche et fascinante, etc. Mais je sais que le Livre de Mormon est vrai avant tout parce que j'ai prié Dieu à son sujet et qu'il m'a répondu "oui, ce livre est vrai et digne de foi". Je sais donc que Joseph Smith était honnête quand il disait l'avoir traduit grâce à l'aide divine.

Comment je vis ma foi

Je suis greffier depuis 5 ans. Dans l’Église, un greffier de paroisse s'occupe, sous la direction de l'évêque (qui préside la paroisse), de toutes les tâches administratives et financières. C'est une lourde responsabilité, cela prend beaucoup de temps, surtout le dimanche, mais je suis très heureux de servir pour l’Église et d'avoir plus d'expérience. J'ai aussi enseigné les membres de ma paroisse pendant 4 ans. C'était éprouvant, j'étais stressé au début, mais j'ai appris à surmonter mes craintes et à parler en public. Heureusement, même quand vous faites une erreur dans ce genre d'appel, les membres sont gentils, ils ne vous critiquent pas mais vous aident à être meilleurs ! L’Église est un terrain d'entraînement très efficace pour beaucoup de choses !