mormon.org Monde entier
Mehrsa: Mormon.

Bonjour, je m’appelle Mehrsa

À propos de moi

Je suis l’aînée de trois filles et j’ai moi-même trois filles. Je suis venue en Amérique était enfant et je suis heureuse de pouvoir élever mes filles ici. Je veux qu’elle connaissent leur passé et se connectent avec lui et comprennent vraiment la chance qu’elles ont d’avoir les possibilités qui sont les leurs. Mes filles sont toutes nées à New York où nous avons vécu une dizaine d’années. Nous vivons maintenant dans le grand Ouest. Apprendre et enseigner est pour moi un défi. Je m’efforce d’enseigner à mes filles comment bien vivre, être honnête, suivre des principes moraux et être des femmes capables et courageuses. J’essaie également d’enseigner des étudiants en droit. J’ai l’impression d’être une novice dans ces deux domaines et je demande constamment l’aide de Dieu.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

L’obéissance à l’Évangile est pour moi un rappel constant d’être compatissante. L’Évangile m’enseigne que la vie ne se limite pas à mon univers. Je dois faire pour les autres ce que j’aimerais qu’ils fassent pour moi. Quand j’apprends les leçons de l’Évangile, j’ai l’impression qu’on me rappelle ce que j’ai toujours su. Je ressens la paix lorsque je sers mon prochain et que je l’aime. Je suis heureuse de faire partie d’un groupe de personnes qui s’efforcent d’être meilleures et qui essaient de surmonter leurs faiblesses naturelles. L’obéissance aux lois du Christ demande des efforts constants, mais « Son fardeau est léger » - tout au moins plus léger que tout autre fardeau terrestre. Il demande simplement que nous lui offrions notre volonté pour qu’il puisse nous rendre meilleurs. Je pense que la religion est une affaire d’action et de changement - grâce à mes bonnes œuvres, j’espère être changée en quelqu’un de bon.

Histoires personnelles

Que faites-vous pour fortifier votre famille et lui permettre d’être unie ?

Tous les lundis, nous avons une soirée en famille. C’est la soirée favorite de mes filles. Nous chantons et nous prions ensemble, puis nous avons une courte leçon par exemple sur le partage ou le service ou la prière, puis nous faisons un jeu par exemple Jacques a dit et ensuite nous avons des rafraîchissements. Nous attendons cette soirée avec impatience et elle nous aide à maintenir la paix dans une maison où il y a souvent le bazar.

Comment je vis ma foi

Je veux ajouter le verbe « essayer » dans la phrase. J’essaie de vivre ma religion en servant et en aimant les autres. J’essaie de vivre ma religion en enseignant à mes enfants ce que signifie aimer Dieu et son prochain. J’essaie de vivre ma religion en servant les autres et en les aimant. J’essaie aussi d’enseigner à mes étudiants qu’ils ont pour responsabilité d’utiliser leurs diplômes pour servir les autres et rectifier les torts. J’essaie d’être une bonne épouse, une bonne mère, une bonne voisine, et une bonne citoyenne. J’ai eu différentes responsabilités dans l’Église qui m’ont permis d’aider les autres. J’ai beaucoup travaillé avec des jeunes de Harlem (New York, États-Unis). Je les ai aidé à prendre de bonnes décisions et je leur ai donné des conseils pour réussir dans leurs études et trouver des carrières intéressantes.