mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Mick Hagen

  • Mick & Rachel Hagen
  • Mick & Rachel Hagen
  • Mick & Rachel Hagen
  • Mick & Rachel Hagen
  • Mick & Rachel Hagen
  • Mick & Rachel Hagen
  • Mick & Rachel Hagen
  • Mick & Rachel Hagen

À propos de moi

J’ai vingt-sept ans et je suis entrepreneur d’Internet basé à San Francisco. J’ai abandonné mes études après ma première année à Princeton (il y a environ six ans) pour créer une entre prise appelée Zinch.com. C’est un site Internet qui fait connaître aux étudiants les possibilités d’études et les bourses. Nous avons plus de trois millions d’utilisateurs et travaillons avec plus de mille universités. Notre société emploie actuellement plus de cent personnes et a des bureaux dans trois endroits. Elle continue de grandir. Nous avons une bonne équipe de gestion chez Zinch. C’est pourquoi, récemment, j’ai commencé à moins m’impliquer au quotidien afin de pouvoir commencer à travailler à une nouvelle startup. Elle n’est pas encore lancée mais ce sera une application mobile pour les consommateurs. J’aime créer de la valeur et lancer des entreprises. Les startups seront toujours ma passion. J’aime la technologie et Internet. À part la création d’entreprise, j’aime le sport. Je jouais au basket à l’université et c’est toujours un sport que j’aime. J’aime aussi danser. J’étais dans un groupe de hip-hop à Princeton. Ma femme et moi avons une vidéo de danse sur YouTube qui a plus de deux millions de visiteurs. J’aime voyager et découvrir le monde. C’est incroyable tout ce que l’on peut apprendre des différentes cultures et des différents milieux. Et j’aime mes rôles de mari et de père. J’aime mon fils plus que tout au monde. Et j’essaie aussi de me mettre au rap. J’adore le hip-hop et le rythme. Peut-être un jour. :)

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

En fin de compte, je suis mormon parce que cela m’apporte le bonheur. Quand j’obéis aux enseignements de l’Église : servir Dieu, servir les autres, mener une vie juste, ma vie a plus de sens, de raison d’être et m’offre plus de perspective. J’ai plus d’optimisme et plus confiance que Dieu est à mes côtés. J’ai l’impression que je n’ai pas de limites et que je maîtrise ma vie. En servant les autres et en essayant de les aider, je commence à regarder autour de moi et j’oublie mes faiblesses ou mes difficultés. Je parviens à garder une attitude positive et à voir la joie et le bonheur que chaque jour apporte. Les enseignements apportent de l’ordre et de la structure à une vie tellement chaotique et si peu structurée. Je me concentre davantage sur ce qui importe le plus. Et avec Dieu à mes côtés, je me sens le pouvoir d’accomplir tout ce que j’entreprends. Il veut que je réussisse. Il veut que j’aille bien et que je fasse le bien. Je suis convaincu que tant que je le sers et me souviens de la source de toutes mes bénédictions, je continuerai à être béni (pas seulement de façon spirituelle). Le fait d’être mormon m’a aidé à comprendre cela. Et j’y ai trouvé de la joie. Le Saint-Esprit a confirmé que c’est la vérité. J’ai lu le Livre de Mormon de nombreuses fois et j’ai prié pour savoir s’il était vrai, et aussi pour savoir si Joseph Smith était un vrai prophète. Je ne peux pas nier les sentiments que j’ai éprouvés. Le Saint-Esprit a touché mon cœur et a m’confirmé que c’est vrai. Être autre chose que mormon serait nier Dieu, son amour et sa miséricorde.

Comment je vis ma foi

Plus important, j’essaie d’être un bon mari et un bon père. David O. Mckay a dit : « Aucune réussite ne peut compenser l’échec au foyer. » J’essaie d’aimer les membres de ma famille et de les servir du mieux possible. Je veux avoir une bonne relation avec ma femme et élever des enfants de manière qu’ils veuillent servir Dieu et ses enfants. Je ne suis pas toujours à la hauteur. Je suis loin d’être parfait. C’est difficile de trouver l’équilibre et de concilier toutes les responsabilités de la vie. Mais j’essaie… et c’est tout ce que Dieu attend de moi. Il nous demande de faire de notre mieux. Notre mieux sera toujours suffisant lorsque nous accomplissons l’œuvre de Dieu. Une des choses remarquables concernant l’Église mormone est que son clergé n’est pas payé ; il n’y a que des bénévoles. Nous avons tous l’occasion de servir à différents postes. Une année, on peut instruire les jeunes enfants et l’année d’après diriger toute l’assemblée. Les occasions de servir sont données à tous et elles changent constamment ; il y a un roulement continuel. Nous sommes tous bénévoles. Aucun de nous n’est payé. Nous le faisons parce que nous aimons servir et aider les autres. C’est une des grandes bénédictions d’être mormon. Et cela m’a permis de progresser et de me dépasser, et cela n’aurait pas pu se produire autrement. J’ai eu l’occasion de diriger différents groupes dans l’Église. Une des choses que j’aime le plus est l’occasion d’aller rendre visite à des familles chez elles. Cela me permet d’en apprendre davantage sur ces famille, leurs succès, leurs combats, les événements qui les concernent, leur vie. J’aime les gens et le caractère unique de chacun. Cela me permet d’apprendre d’eux et de progresser avec eux. En tant que dirigeant, on est là pour servir : pour édifier, inspirer et motiver de toutes les façons possibles. J’ai découvert que c’était moi que cela motivait. J’ai découvert qu’en servant, j’apprend plus que j’enseigne. Je suis celui qui est inspiré plus que celui qui inspire. C’est étrange comment ça marche. Mais le fait d’apprendre à connaître les gens, leur vie et ce qui les motive est une des grandes bénédictions du service dans l’Église. Et c’est ce qui rend la communauté mormone tellement unie. Nous prenons sincèrement soin les uns des autres.