mormon.org Monde entier
Grant: Mormon.

Bonjour, je m’appelle Grant

À propos de moi

Je suis convaincu qu’un jour où on ne rigole pas est un jour gaspillé ! J’aime beaucoup raconter des blagues entre amis. Le bon humour renforce les amitiés et calme les soucis. Lorsque j’ai passé une journée stressante, j’apprécie surtout les efforts des amis qui m’aident à rire et à finir par voir le positif. La vie est trop courte pour passer les jours sans sourire. Je crois également qu’on doit aussi contribuer au bien-être des autres tous les jours. Je viens de commencer ma carrière en tant que formateur d’entreprise après avoir fini mes études d’affaires à l’université. Dans notre organisation, nous développons des logiciels pour mieux gérer les informations des patients aux hôpitaux et aux cliniques. Je fais de mon mieux d’aider nos clients à apprendre comment les utiliser pour améliorer la qualité et la précision des soins. Ca fait du bien de voir que mes clients sont plus préparés à soigner les patients après la formation.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Je suis né dans une famille mormone. Ma mère m’a enseigné l’honnêteté, le respect envers les autres, la charité et la sincérité. Elle m’a aussi parlé de l’importance de la curiosité car on risque de se tromper si on ne se pose des questions. J’ai posé des milliers de questions de tout et de rien (oui, j’étais presque insupportable combien que je parlais !). Mes questions sur notre religion et celles des autres étaient plutôt académiques jusqu’à mon adolescence. Enfin je suis arrivé à l’âge où j’ai mis en question tout ce que l’Eglise m’avait enseigné. Pendant quelques mois, j’ai recherché les doctrines de l’Eglise avec un nouveau but : découvrir si l’Eglise était une simple organisation ou bien si elle était véritablement divine. J’ai beaucoup lu sur le sujet et j’ai commencé à prier pour en savoir la vérité. Ce qui s’est passé est un peu difficile à décrire. Lors de mes prières et recherches, j’ai ressenti une certitude que les enseignements que je connaissais depuis longtemps étaient vrais. C’était comme le sentiment qu’on a lorsqu’on fait une décision difficile mais qu’on sait que c’est le bon choix. On le sait, tout simplement. J’étais assez surpris parce que je ne croyais pouvoir savoir quelque chose si fort sans le voir. Depuis cette expérience, j’ai eu des moments de doute mais à chaque fois, je vis de nouvelles expériences qui confirment mes convictions de nouveau.

Histoires personnelles

Comment le Livre de Mormon vous a-t-il aidé à comprendre le but de la vie ?

L’un des chapitres dans le Livre de Mormon contient une partie d’un discours qu’un prophète ancien a fait sur le sens de la vie (Alma, chapitre 12, pages 286 à 290). L’explication s’agit des doctrines bibliques mais elle les aborde d’un perspectif éclaircissant. Alma (le prophète) décrit la chute d’Adam et d’Eve et l’expiation du Christ de manière moins mystérieuse que celle de la Bible. Il lie ces deux événements au sens de la vie. Nous sommes venus sur terre pour apprendre à déterminer notre destin. Si nous voulons devenir une certaine sorte de personne, notre vie est le bon moment de choisir de la devenir. Grâce à la chute, nous sommes libérés à choisir pour nous-mêmes. Grâce au Christ, nous avons la capacité de faire demi-tour si on regrette la direction de notre vie. Ce chapitre me clarifie que cette vie est mon occasion de décider qui je voudrais être et de ne pas laisser le d’autres déterminer mon destin.

Y-a-t-il dans votre famille une difficulté particulière que les principes de l’Évangile vous ont aidé à surmonter ?

Je suis quelqu’un pour qui il est difficile de pardonner les autres lorsque je suis offensé. Dans une famille, il est inévitable qu’on fasse quelque chose qui offense ou blesse quelqu’un. Pour moi, je préfère couper les relations difficiles et me détacher que de faire l’effort de pardonner. Je suis lâche, je le sais. Cependant, l’Eglise enseigne que Dieu veut que les familles puissent et devraient durer à jamais. Lorsque j’ai commencé à y croire, je me suis décidé de faire des efforts de pardonner les membres de ma famille. C’était bien difficile mais la tâche est devenue plus facile lorsque j’ai prié sincèrement pour l’aide. Ma relation avec ma famille n’est toujours pas parfaite mais j’arrive à voir que mon amour pour elle a grandi bien plus forte que ce que je ne croyais possible. Aujourd’hui, ce n’est pas simplement que je crois que je peux être avec ma famille après la mort mais aussi que je le désire.

Quelle est l’importance de la prière dans votre vie ?

La prière influence ma vie au point que je la laisse le faire. Parfois, mes prières ne sont que des mots auxquels je ne pense pas trop ou je prie sans croire que Dieu va vraiment me répondre. Le résultat est bien évident : je reçois une réponse également faible. Personne ne veut parler avec quelqu’un qui ne prête pas attention à la conversation, même pas Dieu. Lorsque je me permets de parler sincèrement avec Dieu en prière, c’est une autre histoire complètement. Je parle sincèrement et franchement. J’exprime mes désirs juste et égoïste et je lui demande de m’aider à modifier mes désirs selon mes buts du long-terme. Dieu me connaît déjà ; pourquoi donc cacher mes fautes ? Lorsque je prie de cette manière, Dieu répond sincèrement. La prière devient une communication des deux sens. Je me sens fortifié d’atteindre mes buts personnels et je vois que je dépasse mes capacités à moi dans mon progrès.

Pourriez-vous parler de votre baptême ?

J’ai attendu mon baptême avec impatience ! Je voulais me faire baptiser le jour même où j’ai fêté mes huit ans (l’âge minimum pour faire cette décision) mais on a dû attendre un mois (une éternité chez les enfants !) pour trouver une date où ma famille pouvait le faire. J’étais bien sûr très heureux de faire ce pas dans une direction où je me sentais en accord avec moi-même. Une sensation douce que je faisais une chose encore plus grande que ce que je ne comprenais m’est venue. C’était une paix sacré. A ce jeune âge, je n’ai pas totalement pu comprendre cette impression mais les expériences que j’ai vécues pendant les années suivantes m’ont confirmé combien que la décision d’être baptiser était la bonne.

Pourquoi les mormons font-ils des missions ?

La raison pourquoi je suis parti en mission était différente que celle que j’avais de continuer vers la fin de ma mission. Je suis parti parce que j’avais une confirmation profonde que Dieu existe et je voulais mieux le connaître. J’avais connu plusieurs personnes qui avaient appris à connaître Dieu d’une manière profonde lors d’une mission. Et l’occasion que j’avais de partir à l’étranger pendant deux ans n’était pas mal aussi ! Pendant mes expériences, j’ai commencé à comprendre combien que j’étais heureux avec la connaissance que j’avais. Mon désir d’aider les autres à être heureux a grandi rapidement. Après peu de temps, mon désir de m’aider à connaître Dieu a cédé à un désir de rendre heureux autant de personnes que possible.

Pourquoi les mormons font-ils de l’histoire familiale et du travail généalogique ?

Mon père est d’origine roumaine et je suis allé avec lui voir le village où mon arrière grand-père est né. C’était un petit garçon moitié juif pendant une période où l’antisémitisme était fort en Roumanie. Peut-être à cause du mauvais traitement des juifs, ils ont quitté le pays. Notre visite et les choses que nous avons apprises nous ont aidés à se sentir plus près de cet ancêtre. Dans notre église, nous croyons que les liens familiaux ne doivent pas se rompre à la mort mais qu’on peut retrouver nos êtres chers au ciel. Ce n’est pas en revanche automatique qu’on soit ensemble. Apprendre des membres vivants et morts de notre famille renforce ces liens. La généalogie nous aide à connaître nos origines et nos ancêtres et fortifie notre sens d’identité. Nous pouvons par la suite consacrer nos relations familiales dans des sacrements aux temples où elles peuvent être rendu officiellement éternelles.

Comment je vis ma foi

J’enseigne l’un des cours à l’Eglise le dimanche. J’étais super content qu’on me demande de prendre cette responsabilité parce que j’aime enseigner ! Pour préparer le leçons, je dois faire mes recherches à une variété de sujets. J’approfondie ma compréhension à moi du sujet afin de mieux présenter ce que j’ai découvert à la classe. La première fois où j’ai commencé à enseigner réguliairement dans l’Eglise, j’avais peur découvrir des paradoxes inexplicables que je ne saurais pas réconcilier avec les doctrines. Un jour, je me suis rendu compte que cette peur était irraisonable : je ne voulais pas appartenir à une fausse église et pourquoi donc devrais-je avoir peur d’apprendre ? Dieu est omniscient et sa foi n’est pas affaiblie ! Je me suis mis donc à apprendre sans hésitation. J’ai trouvé que plus j’apprennais plus ma foi était confirmée. Il existe des choses bien sûr que je ne peux pas encore expliquer à cent pour cent mais petit à petit je commence à les comprendre et voir comment cela complémente ma foi plutôt que la contradire. Aujourd’hui, je cherche avec hâte de nouvelles information car je sais que toute connaissance peut m’éclairir et m’approcher de mon Père Céleste.