mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Kirk Taylor

  • Kirk Taylor
  • Kirk Taylor
  • Kirk Taylor
  • Kirk Taylor
  • Kirk Taylor
  • Kirk Taylor
  • Kirk Taylor
  • Kirk Taylor

À propos de moi

Quand j’étais jeune, comme beaucoup d'enfants, je rêvais d’être une star du rock. C’est toujours le cas. Mais je ne le deviendrais sans doute pas maintenant. Cela dit, la musique me procure une grande joie. J’enseigne le piano et j’en joue professionnellement depuis le lycée. Ma femme et moi gérons un studio d’arts du spectacle et nous sommes tous les jours entourés de musiciens talentueux. C’est exaltant de contribuer à la progression musicale d’un jeune. Notre rêve a failli se briser quand nous nous sommes mariés et que j’ai quitté la musique pour une carrière d’agent de change. Au bout de cinq ans d'un travail qui ne me convenait pas, j’ai enfin compris que c’est dans la musique que se trouvent ma vocation et mon bonheur. Être assis à un bureau d’agent de change m’a fait prendre beaucoup de poids. Quand j’ai enfin quitté ce travail pour poursuivre ma vraie passion, j'ai su que je devais faire des changements au niveau de ma santé. Je me suis engagé sérieusement vis-à-vis du Seigneur à faire tout ce qu’il faudrait pour me remettre en forme. J’ai commencé à courir trois jours par semaine. A bout d'un an, j’ai pu terminer la moitié d’un marathon. Plus tard cette année-là, j’ai fini un marathon et deux triathlons. Depuis, j’ai terminé huit ironman. Mais le plus important dans ma vie, c’est ma famille. J’aime lire, faire des jeux vidéos et aux Légos, nager, faire de la randonnée et faire du vélo avec les enfants. J’aime qu’on prenne le petit-déjeuner ensemble ! J’ai de la chance d’avoir une femme et une famille extraordinaires. Je suis reconnaissant des bénédictions quotidiennes que nous obtenons en famille par notre amour et notre foi.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Mes parents sont entrés dans l’Église quand ils étaient jeunes mariés. Enfant, j’allais régulièrement à l’église. Je suis officiellement devenu membre de l’Église quand j’ai été baptisé, à l’âge de huit ans. À ce moment-là, j’avais la foi absolue que je faisais la volonté de Dieu. Je croyais que Joseph Smith était un prophète, qu’il avait eu une expérience miraculeuse quand il était jeune et que j’avais de la chance de connaître la vérité. Mais bien sûr, j’étais jeune et mon « témoignage » de l’Évangile était nouveau et encore petit. Au début de mes études secondaires, notre famille n’allait plus autant à l’église qu’avant. Je sentais qu’il manquait quelque chose à ma vie et je savais que le bonheur que j’avais connu plus jeune n’était plus là. Deux amis membres de l’Église m’ont finalement persuadé d’aller au séminaire (un cours d’étude matinale sur les Écritures pour tous les jeunes de l’Église). Je remarquais que ces jeunes semblaient vraiment heureux, je voulais désespérément l’être moi aussi. Je me disais que je devrais peut-être appliquer ce qu’on m’enseignait. Je prierais plus souvient, je lirais les Écritures, j’essayerais de suivre l’exemple du Sauveur chaque jour. Au fil des jours et des semaines, j’ai commencé à voir un vrai changement dans ma vie. JJ'étais en paix. Je ressentais de la joie, un bonheur réel. Je comprenais que mes prières étaient entendues et qu’elles recevraient une réponse. J’ai découvert que c’était vrai ! Cette époque et ces expériences ont été un tournant dans ma vie. J'ai fini par penser : « Si Dieu entend et exauce mes prières, il peut entendre n’importe qui et lui répondre. » Je voulais faire connaître cette merveilleuse vérité à tout le monde; c’est devenu mon plus grand désir. Quelques années plus tard, j’ai fait une mission à plein temps pour l’Église. Je ne pense pas avoir jamais été plus heureux. C’était incroyable de marcher sur les routes poussiéreuses tous les jours, de faire connaître l’Évangile et de ressentir de la joie en voyant les gens découvrir cette vérité pour eux-mêmes. Je suis mormon parce que j'ai l'absolue certitude que c’est vrai, grâce à des expériences spirituelles et en vivant ma foi quotidiennement.

Comment je vis ma foi

Vivre la foi en famille commence exactement comme cela : en famille. En famille, nous lisons le Livre de Mormon chaque jour. Nous avons commencé le premier janvier 2009 et n’avons raté aucun jour depuis. Parfois, nous devons lire dans la voiture en rentrant chez nous à une heure tardive après un match de baseball; heureusement que nous avons les Écritures sur nos smartphones ! Nous prions chaque jour en famille, à genoux. Chaque enfant fait sa prière puis l’un de nous fait la « prière familiale. » Nous aimons aller à l’église chaque dimanche. Je ne crois pas que cela gêne qui que ce soit que nous soyons à l’église pendant trois heures, parce que le dimanche est le jour du Seigneur. Quelle meilleure façon de « sanctifier le jour du sabbat » que de participer à nos cours le dimanche ? Nous jeûnons aussi tous les mois. Cela veut dire que nous nous passons de nourriture et d’eau pendant au moins deux repas. Nous essayons de tenir vingt-quatre heures, mais c’est un peu difficile. Puis, nous faisons une « offrande de jeûne » à l’Église pour les nécessiteux. Nous payons aussi la dîme, dix pour cent de nos revenus, à l’Église pour contribuer à la construction des temples et des églises. Il est rare qu’une semaine se passe sans que nous ayons une activité en rapport avec l’Église. Nos garçons font du scoutisme avec l’Église et ma femme retrouve au moins une fois par mois les autres femmes de l’Église pour participer à des activités édifiantes. L’une des choses que je préfère dans l’Église, c’est que tout le monde a une tâche ou un « appel » qu’il remplit à titre de service. Personne n’est payé pour ses appels. Les appels sont proposés à chaque membre par l’évêque local. J’ai la bénédiction d’être instructeur du séminaire depuis huit ans. Le séminaire est un programme d’étude des Écritures pour les jeunes de 14 à 18 ans. Notre classe se réunit chaque jour, une heure avant le début de l’école. J’aime enseigner le séminaire parce que je dois me plonger plus profondément dans les Écritures chaque jour et parler de ma foi aux jeunes. C’est formidable et je suis touché de voir leur foi prendre racine et grandir. Vivre notre foi signifie faire de notre mieux pour faire ce qui est juste chaque jour.