mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Jane

  • Jane Christie
  • Jane Christie
  • Jane Christie
  • Jane Christie
  • Jane Christie
  • Jane Christie
  • Jane Christie
  • Jane Christie

À propos de moi

Je vis dans le centre de l'Écosse, j’ai trente-cinq ans et ce qui compte le plus dans ma vie, c’est ma famille. J’ai suivi une formation pour enseigner le théâtre mais j’ai décidé de rester à la maison et de devenir mère à temps plein. J’aime toujours enseigner, j’aime les arts et la littérature et j’aime apprendre. J’ai repris mes études cette année pour obtenir un diplôme en langue et en littérature anglaise. L’instruction est très importante pour moi. J’ai trois fils merveilleux, l’un d’eux a des difficultés pour apprendre et des handicaps.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

J’ai choisi d’être membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours parce que cela me rapproche de Jésus-Christ, parce que j’apprends à être meilleure et parce que cela me rend heureuse. Mon mari n’est pas membre de l’Église mais nous pensons tous les deux qu’il est très important d’élever nos enfants dans la foi en Dieu. Il règne une ambiance de paix dans notre foyer, nous arrivons mieux à supporter les épreuves et les angoisses quotidiennes de la vie et nous savons que notre famille est notre première priorité. C’est ce que nous apprenons à l’église et c’est de cette façon que nous essayons de mener notre vie.

Histoires personnelles

Y-a-t-il dans votre famille une difficulté particulière que les principes de l’Évangile vous ont aidé à surmonter ?

Être la mère d’un petit garçon né avec des lésions cérébrales est très difficile. Notre fils ne progresse pas de la même façon que les autres enfants ni n’atteint les mêmes étapes qu’eux. Il ne peut pas sortir avec des amis, il a parfois des difficultés à communiquer et il peut être frustré. Depuis que nous sommes pratiquants dans notre paroisse mormone, mon petit garçon aime beaucoup plus la vie. Pour la première fois, il a des amis en dehors de l’école qui l’aiment et qui prennent soin de lui. À l’église, les enfants sont si gentils et aident et soutiennent tellement mon fils que j’ai pu le voir aller avec ses nouveaux amis à des activités de l’Église. Mon fils n’est pas responsable des choix qu’il faits, et j’ai appris qu’en conséquence, le sacrifice que Jésus-Christ a fait pour lui signifie qu’il n’a pas besoin d’être baptisé. C’est un fils particulier pour notre Père céleste et je suis honorée qu’il confie à mes soions ce petit esprit incroyable. Je suis très reconnaissante de le savoir. Mon fils aime l’église. Il aime les gens. Il aime chanter avec les autres enfants. Et notre famille est grandement bénie parce que nous appliquons l’Évangile de Jésus-Christ. Mon fils a appris à lire quand nous avons commencé la lecture quotidienne des Écritures en famille. En répétant les mots et en suivant, il a commencé à lire tout seul. C’est un grand pas en avant pour lui, un délice pour moi, sa mère, et un exemple des nombreuses bénédictions de notre application de l’Évangile. Par le passé, c’était difficile de faire des projets. Nous nous demandions comment notre fils s’intégrerait dans le monde et comment nous pourrions l’aider à trouver sa place. Maintenant, nous avons un réseau de soutien incroyable. Pour la première fois, mon fils a des amis et il apprend et progresse en permanence.

Comment je vis ma foi

À l’église, on m’a demandé d’être responsable de la garderie. Chaque dimanche, je prends soin de jeunes enfants en jouant avec eux, en chantant avec eux et en les instruisant. J’aime pouvoir soutenir les parents de cette façon, et être avec les enfants est très amusant ! Mais ce que je préfère, c’est qu’en mettant ma foi en pratique, les meilleurs résultats se produisent dans mon foyer. Notre Église nous recommande de tenir chaque lundi la soirée familiale, une soirée que nous passons en famille et où nous nous amusons. J’aime que, quel que soit ce qui nous occupe dans la vie, nous mettions tout de côté pour cette soirée.