mormon.org Monde entier

Comment avez-vous reçu des réponses à vos prières ?

  • À de nombreuse reprises, j’ai eu des réponses à mes prières. Notre Père céleste répond à nos prières. Je sais qu’il répond aux prières que l’on exprime. J’avais de sérieux ennuis, je me rappelle m’être agenouillé et avoir prié spécifiquement pour être libéré et, presque instantanément, mes prières ont été entendues, j’ai pu rentrer chez moi retrouver ma famille. Dans cette même prière j’ai demandé à être guidé pour savoir quelle était l’étape suivante et, quelques jours plus tard, j’ai eu ma réponse quand les missionnaires ont frappé à ma porte. Pendant que j’étais assis à les écouter, je savais que c’était mon Père céleste qui les avait envoyés. J’étais sûr que je devais devenir mormon. Afficher plus

  • Par la lecture des écritures,souvent je posais une question à Père-céleste puis j'ai pris mes écritures et j'ai ouvert et je tombais directement sur un verset qui pour moi répondait à ma demande...ou sinon lorsque j'ouvrais mon journal de note...à la fin de mon journal j'ai écris plusieurs citations de plusieurs prophètes,apôtres et lorsque j'ouvrais mon journal je tombais sur une citation qui répondait justement à une des questions que j'avais demandé à Dieu ou sinon c'était plutôt des conseils sur ce que je devais faire.. Afficher plus

  • en me mariant au temple avec epouse qui etait musultant converti mormonne Afficher plus

  • J’ai reçu des réponses à mes prières lorsque je traversais des moments difficiles et que je cherchais à être guidé ; j’en ai aussi reçues lorsque j’avais besoin de réconfort. Je reçois des réponses par les sentiments que j’ai après mes prières ; de doux sentiments de paix et de joie. C'est ce qui me dit que j’ai reçu une réponse à mes prières. Dieu entend et répond à nos prières, pas toujours de la façon dont nous le voulons, mais à sa façon, d’une manière simple et claire. Afficher plus

  • ce quand tout vas bien a vec mes compagnons des service. Afficher plus

  • Surtout par inspiration. Lorsque je prie je suis sincère et honnête avec Dieu et le Saint-Esprit m'inspire ou me guide vers les Écritures à lire. Afficher plus

  • j'ai reçu des reponses a mes prieres par des sentiments de douceur,de paix et de tempérance. Afficher plus

  • Les réponses à mes prières ont revêtu des formes diverses et variées : de la force émotionnelle face aux difficultés, une conscience et une acuité intellectuelle accrue lors de tests psychologiques, et une protection physique en temps de calamité. Mais chose plus importante encore, j’ai ressenti la paisible assurance d’être en sécurité et en paix quand je suis Jésus-Christ et l’inspiration offerte à ceux qui recherchent sincèrement ses recommandations. Afficher plus

  • Comme tous le savons , la prière est une communication entre une personne et DIEU le Père en passant pas sont fils Jésus-Christ . Je me rappelle que l'année où j'ai eu le désir de faire une mission , j'avais adressé une prière à Dieu lui demandant de permettre que je puisse faire une mission si cela est vraiment important car mais parent sont pas membre et donc je voulais mettre Dieu à l'épreuve mais cette année là , j'ai pas pu aller en mission . C'est un an plus-tard , alors que je regardais la télé , mon père rentra du boulot et me fit asseoir et me demanda si je me plaisais dans cette église ect.... et je lui répondait que oui . C'est comme ça qu' il me posa une question qui me laissa sans voix qui était : leur mission là , tu fais pas aussi ? J'avais cru mal entendre et j'ai pas répondu , il me reposa la même question et je sautai sur l'occasion en répondant que je le voulais ; il me demanda pourquoi je ne lui avait jamais parlé de ça et je lui ai fait comprendre que je pensais qu'il refuserais . C'est comme ça qu'il m'a fait comprendre comprendre que qui ne tente rien n'a rien , que j'aurais du le lui dire et lui allais me dire ce qu'il en pensait . C'est ainsi qu'il me posa des questions sur comment ça ce passait et je lui donnais les réponses puis il me dit de commencer les démarche , prendre les papiers qu'il faut prendre et le lui donner pour qu'ils les remplissent . C'est ainsi que je me suis rappelé de la prière que j'avais adressé à Dieu qui étais si la mission est vraiment importante , qu'il me permette d'en faire une moi aussi . J'ai aussi tiré une leçon de cela qui est que le temps de Dieu n'est pas celui des Hommes et nous donne les choses que nous lui demandons au moment qu'il jugera bon , il a voulut que ça soit cette année que je parte en mission et pas la précédente alors ça sera cette année que j'irai . Je Lui dit merci chaque jours pour ce qu'il fait pour moi et ma famille tout les jours , je l'aime et je sais qu'il m'aime aussi . Afficher plus

  • Je ne connaissais l'Eglise que depuis quelques semaines, lorsqu'un dimanche après-midi, rentrant chez moi à vélo, après les réunions de l'Eglise, un homme m'arrêta dans la rue désirant de l'aide. Il m'expliqua qu'il venait d'acheter un lecteur mp3 à un homme dans la rue et qu'il ne parvenait pas à le faire fonctionner, je lui fit part du fait qu'il s'était probablement fait escroquer en achetant cet appareil. Pour me remercier, il me proposa de m'offrir de quoi fumer... il faut préciser qu'à cette époque j'avais des dreadlocks, il ne lui était donc pas difficile de supposer que j'étais un fumeur de canabis. De retour chez moi, je m'installa dans les escaliers de l'immeuble, au bord de la fenêtre. Mais alors que je commençais à fumer, je ne me sentis pas très à laise, car les missionnaires m'avaient enseignaient quelques jours au par avant, que les membres de l'Eglise ne doivent pas consommer de drogue. Il me vint soudain à l'idée que je pouvais essayer de demander à Dieu si cet enseignement était vrai. Je fis une prière très simple "Père céleste, si je ne dois pas fumer, fais en sorte que je me sente malade"; la réponse ne se fit pas attendre, dans l'instant d'après, je me sentis tellement mal, que je jeta par la fenêtre mon joint, à peine entamé, et je rentra dans mon appartement pour me coucher. Alors que j'étais ainsi allongé, je me souvins que les missionnaires venaient nous rendre visite dans l'après-midi, et qu'ils ne devraient pas tarder. N'ayant nullement envie qu'ils me voient dans cet état, je m'adressa de nouveau, très simplement à Dieu "Père céleste, je t'en pries, si tu me permet de me sentir mieux tout de suite, je te promets, que je ne fumerais plus jamais"; et à l'instant même, je me sentais bien, comme si rien de tout cela n'était arrivé, et depuis ce jour je n'ai plus jamais fumé, et j'ai même une répulsion pour la cigarette et encore d'avantage pour le canabis. Je sais que Dieu entend nos prière et peu y répondre. Afficher plus

Aucun résultat