mormon.org Monde entier

Comment devenir membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ? (L’Église mormone)

Réponse officielle

En approfondissant votre connaissance de l’Évangile de Jésus-Christ, vous ressentirez probablement de la paix, du réconfort et du bonheur. Certaines personnes ont dit que les vérités qui leur étaient enseignées leur semblaient familières et qu’elles avaient le sentiment de retrouver leur foyer. Vous ressentez l’influence du Saint-Esprit qui vous confirme que ce que vous êtes en train d’apprendre est vrai.

Si vous avez le désir de suivre les enseignements du Christ et d’obéir à ses commandements, vous serez d’abord convié à participer à une série de leçons qui vous présenteront les principes de base de l’Évangile.

Ainsi, quand vous êtes prêt, vous pouvez devenir membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours en recevant l’ordonnance du baptême par immersion pour la rémission des péchés de quelqu’un qui détient l’autorité et qui, après le baptême, vous impose les mains, vous confirme membre de l’Église et vous donne une bénédiction pour que vous puissiez recevoir le don du Saint-Esprit (voir Actes 8:18-20).

Si vous désirez recevoir la visite de représentants de l’Église pour savoir comment devenir membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, Cliquez ici.

  • J’ai été transformé par notre Église. C’est là que j’ai pris conscience des nombreuses bénédictions que j’ai reçues de notre Père céleste. C’est aussi là que j’ai appris à rendre service. Il y a eu quelques tournants décisifs dans ma vie et devenir membre de L’ÉGLISE DE JÉSUS-CHRIST DES SAINTS DES DERNIERS JOURS a été le plus important. CELA A ÉTÉ UN TOURNANT DÉCISIF POUR MA FAMILLE. J’ai appris QUI JE SUIS. Avant de rencontrer les membres de l’Église, je pensais que tout ce que j’avais accompli était le fruit de mon travail acharné et de la chance. C’est dans cette Église que j’ai appris à comprendre que notre Père céleste m’avait béni par l’intermédiaire de ses enfants. C’est dans cette Église que j’ai appris que « Je suis enfant de Dieu ». J’ai décidé de me faire baptiser à cause de ce que j’ai éprouvé en lisant le Livre de Mormon et de ce que j’ai vu des membres de l’Église. L’exemple des membres était en accord avec les principes de l’Évangile. Je ne peux pas voir notre Père céleste de mes propres yeux, mais leur exemple m’a aidé à voir Dieu. Leur exemple chrétien m’a aidé à comprendre Dieu, Jésus-Christ et le Saint-Esprit. J’ai trois histoires à raconter. Histoire n° 1 – La Grande Muraille C’est en juin 2004 que j’ai, pour la première fois, fait la connaissance d’un membre de l’Église. C’était à l’occasion de la conférence mondiale, à Shanghai, de l’école de commerce de Harvard. Le 21 février 2005, un membre de l’Église (un collègue) et moi-même avons voyagé pour la première fois en Asie. Nous sommes allés à Shanghai, Pékin, Hong Kong, Taiwan et Singapour. Le samedi 26 février, nous avons fait une pause après quatre journées bien remplies. J’ai décidé de l’emmener visiter la Grande Muraille, manger du canard laqué au restaurant le plus traditionnel, le Qiamen Peking Duck Restaurant et se promener dans la Cité interdite. Nous avons quitté l’hôtel vers 8 h 30 en direction de la Grande Muraille. En route, nous avons commencé à parler de différentes voitures et ensuite de nos familles. Nous avons parlé de Jésus-Christ et des mormons. Notre conversation s’est poursuivie tandis que nous escaladions la Grande Muraille, que nous retournions vers la ville, que nous étions au Peking Duck Restaurant et que nous visitions la Cité interdite. Pendant qu’il parlait, je réfléchissais. Il a parlé de beaucoup de choses. Je ne comprenais pas tout ce qu’il me disait, mais je ressentais l’Esprit qui allait et venait. Quand nous sommes revenus à l’hôtel, il m’a donné un exemplaire du Livre de Mormon. Je jetais un coup d’œil au livre chaque soir à l’hôtel quand nous avions terminé nos réunions d’affaires de la journée. Nous avons terminé notre voyage par Singapour. Sur le chemin de l’aéroport, il faisait encore nuit ce matin-là, dans la voiture, je me rappelle avoir posé une dernière question sur la richesse spirituelle et la richesse matérielle. Après son départ, je suis retourné à l’hôtel et j’ai appelé ma femme. Je lui ai parlé de ce petit livre à la reliure rouge et lui ai lu Moroni chapitre 10, versets 20 à 23. Je lui ai parlé de ce membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. « Il n’est pas seulement professeur. Il est mormon ! Il faut que j’étudie la question pour le bien de notre fils. » Après le voyage, un vendredi, il m’a téléphoné. Il est venu et nous nous sommes rencontrés. Après avoir parlé affaires, avec hésitation, je lui ai timidement posé quelques questions sur le mormonisme. Il a souri et a dit : « Je savais que tu me demanderais cela. C’est la raison pour laquelle j’ai eu le sentiment que je devais revenir te voir. » Il m’a invité à son église ce dimanche-là. C’était la première fois de ma vie que j’allais à l’église. La semaine suivante, c’était la Conférence générale, à laquelle ma femme, mon fils et moi-même sommes allés. Histoire n° 2 - JE SUIS ENFANT DE DIEU Un soir, sa femme et lui nous ont invités à dîner chez eux pour nous présenter le président de mission et son épouse. À la fin du dîner, la femme de mon collègue a proposé que les deux couples nous chantent quelque chose. Le chant était « JE SUIS ENFANT DE DIEU ». J’ai été touché. Ils ne chantaient pas cela pour eux-mêmes. Ils le faisaient pour quelqu’un ! Quelqu’un leur avait demandé de le faire pour nous. La femme de mon collègue a dit que Jésus-Christ est notre Sauveur et qu’il NOUS aime. Chaque fois que j’entends cette mélodie, la voix de cette femme résonne à mes oreilles. À partir de ce moment, tous les jeudis soirs, ces deux familles se sont relayées pour venir nous instruire avec les missionnaires. Chaque fois que ma femme et moi ouvrions la porte de notre maison pour les accueillir, nous les considérions comme des représentants envoyés par notre Père céleste. « NOTRE PÈRE CÉLESTE ENVOIE QUELQU’UN DANS NOTRE FOYER. » Je lisais le Livre de Mormon chaque soir et j’allais aux réunions dominicales de la 1re Paroisse chaque semaine, mais je ne comprenais pas tout ce qui est contenu dans le Livre de Mormon. Vers la fin mai, début juin, j’ai pensé qu’il serait intéressant de lire avec des mormons. Histoire n° 3 – LA DÉCISION ET L’IMPACT SUR LA FAMILLE À l’aide de l’Esprit, en comprenant les principes de base de « la foi, l’espérance et la charité », l’Expiation et le repentir et voyant l’exemple tout proche de ces deux familles, j’ai pris ma décision. J’ai dit à ma femme : « Permets-moi de faire le pas en premier, pendant que tu y réfléchis. » Au moment de mon baptême, la possibilité que ma femme me rejoigne me paraissait très éloignée. Elle n’avait tout simplement pas l’intention de devenir membre de l’Église. Elle a seulement dit : « Si notre fils se joint à toi, je le ferai aussi. » Je ne voyais pas comment un enfant pourrait comprendre des Écritures aussi compliquées. Les choses ont changé. À 5 h 30 un matin d’hiver, alors que je conduisais mon fils à un match de hockey à la patinoire de Bridgewater, il m’a soudain demandé : « Papa, je veux être mormon. Puis-je me faire baptiser ? Quand puis-je me faire baptiser ? » J’ai dit : « Demande à ta maman ? » J’étais surpris, ému, et je me disais : « Tu vas gagner le match ce matin. » Il s’est avéré qu’il écoutait nos conversations lorsque les missionnaires nous enseignaient. Les missionnaires ont commencé à instruire mon fils. Il a dit aux missionnaires qu’après le baptême de son papa, il y avait plus de paix au foyer. « Maman et papa se sont moins disputés et le nombre de querelles a chuté de moitié. » Mon fils a fait un tableau pour indiquer celui d’entre nous qui devait prier à chaque repas et au coucher. Il nous a rappelé de faire la prière à chaque repas et à l’heure du coucher. Tant que nous n’avions pas fait la prière pour le repas, il refusait de manger. Il a pris la chose au sérieux. En résumé, l’exemple des mormons nous a amenés à croire en Jésus-Christ. Le voyage pour devenir mormon m’a transformé. Je me rends compte que je suis béni parce que je crois que je suis enfant de Dieu. L’Évangile influence la façon dont nous menons notre vie. Par l’exemple de ces mormons, notre Père céleste a permis que je change. Afficher plus

Aucun résultat