mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Emily

  • Aaron and Emily Sherinian
  • Aaron and Emily Sherinian
  • Aaron and Emily Sherinian
  • Aaron and Emily Sherinian
  • Aaron and Emily Sherinian
  • Aaron and Emily Sherinian
  • Aaron and Emily Sherinian
  • Aaron and Emily Sherinian

À propos de moi

Comme la plupart des femmes, je suis sur tous les fronts ! Mes rôles prépondérants actuels sont, entre autres, ceux d’épouse, de mère et de professionnelle de la santé publique à plein temps. Quand je ne suis pas au travail, je suis généralement avec mes trois jeunes enfants (au sport, à l’école, au jardin d’enfants, à la maternelle, aux cours de musique, etc.), ou en train de faire du ménage chez moi, du bénévolat à l’église ou encore avec mon mari pour nous retrouver. J’adore lire, cuisiner, courir et être avec mes amis. La vie n’est jamais ennuyeuse chez nous, surtout parce que mon mari et moi travaillons au développement international et que nous nous retrouvons régulièrement dans des avions. Au cours de ces dix dernières années, notre famille a vécu, la plupart du temps, à l’étranger. Cela a été pour nous une expérience enrichissante et passionnante car nous avons appris à comprendre et aimer d’autres pays et d’autres cultures. Pour mon mari et moi, c’est une mission personnelle et professionnelle que d’améliorer le quotidien des populations défavorisées du monde. Nous essayons de faire comprendre à nos enfants que, partout dans le monde, les gens sont comme nous et ont essentiellement les mêmes besoins et les mêmes envies que nous. Au milieu de toutes nos « obligations » (qui parfois nous submergent !), nous essayons d’inclure des activités amusantes que nous aimons faire ensemble : des crêpes le samedi matin, la visite de notre musée préféré, un trajet en métro, un pique-nique dans le jardin, une journée à la plage ou une dégustation de glace.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Certains diront que je suis mormone parce que j’ai été élevée dans cette Église mais ce n’est pas entièrement exact. Je crois qu’un moment arrive, pour chacun d’entre nous, où nous devons décider pour nous-mêmes ce que nous croyons, comment nous allons mener notre vie et élever nos enfants. Pour moi cela ne s’est pas fait en un jour. C’est plutôt une série d’étapes durant mes années de lycée, d’université et de jeune adulte. Mes parents nous ont encouragés à rechercher notre propre connaissance et compréhension de notre Père céleste et de ses enseignements et nous ont expliqué comment le faire. Les outils que mes parents et mes instructeurs à l’Église nous ont enseignés sont : la prière (demander à Dieu si ce que nous faisons est juste et vrai), l’étude des Écritures (pour savoir ce que nous devons demander) et la mise en pratique des principes de l’Évangile qui nous ont été enseignés (pour montrer à notre Père céleste que nous voulons faire notre part). Lorsque nous faisons ce qui est juste, notre Père céleste nous le dit. Être une mormone pratiquante est un engagement que je prends au sérieux. Cela demande du temps et des efforts. Je ne me laisse pas porter par la vague en me reposant sur ce que mes parents m’ont « dit » quand j’étais enfant. Je suis mormone parce que je crois que ces principes de l’Évangile sont vrais. Ces principes directeurs demandent des efforts mais ils apportent la joie et le bonheur, non seulement sur le moment, mais aussi à long terme.

Histoires personnelles

Qu’est-ce qui a favorisé une plus grande harmonie dans votre foyer ?

Avec nos emplois du temps chargés et trois jeunes enfants, notre famille a besoin de toute l’aide disponible pour établir la paix dans notre foyer ! Notre meilleure solution : préserver notre soirée du lundi pour la passer en famille. Cela a fait toute la différence. Les mormons appellent cela « la soirée familiale » et on nous encourage à la tenir chaque semaine. Nous prenons alors quelques minutes pour revoir les éventuels problèmes d’organisation, les affaires à traiter en famille, les dates importantes ou les événements spéciaux de la semaine. Nous avons ensuite une courte leçon ou une activité qui peuvent être très variées. Quelquefois, nous racontons une histoire des Écritures que les enfants aiment (Daniel dans la fosse aux lions a toujours beaucoup de succès, avec tout le bruitage et la mise en scène) et nous parlons ensuite de ce qu’enseigne cette histoire. D’autres fois, nous préparons des biscuits pour nos voisins, nous jouons à un jeu de société ou nous confectionnons des glaces. Nous pouvons parler de méthodes pour résoudre un problème, régler une querelle ou partager plus facilement nos jouets (cela concerne autant les adultes que les enfants). Généralement, nous chantons quelques chants, faisons une activité récréative et terminons par une gourmandise. Les résultats sont très positifs ! La soirée familiale hebdomadaire nous a rapprochés les uns des autres, la communication entre nous s’est améliorée, les chamailleries sont plus rares et les manifestations d’affection plus nombreuses. Il y a plus d’unité, d’harmonie dans notre foyer. Chaque semaine, nos enfants attendent avec impatience la soirée familiale et sont impliqués dans sa planification et dans l’organisation des activités. Notre famille est plus heureuse grâce à la soirée familiale !

Comment je vis ma foi

J’essaye de vivre activement ma foi. J’ai remarqué que plus je suis impliquée dans le service à mon Église et à ma collectivité, plus je me sens heureuse et engagée, et plus j’ai l’impression de progresser. C’est par le service et le respect des principes auxquels je crois que je deviens une meilleure personne et une meilleure chrétienne, plus comme Jésus-Christ veut que je sois. Actuellement, je m’occupe des femmes de notre Église. J’offre mon temps à ce groupe (nous sommes plus de 100 femmes) pour le diriger avec trois autres femmes de ma paroisse et j’adore travailler avec elles ! Nous organisons et enseignons des leçons/discussions chaque dimanche à l’église. Nous nous assurons aussi que les femmes et familles de notre paroisse vont bien physiquement, émotionnellement ou spirituellement. Notre Église a un excellent programme : les femmes vont en équipes de deux rendre visite à quelques femmes chaque mois. Elles donnent un court message spirituel et veillent les unes sur les autres. Comme, dans notre région, beaucoup de gens n’ont pas leur famille près de chez eux, ce programme offre un réseau indispensable et m’est personnellement d’un grand soutien. J’ai été bénie et ma vie de famille a été enrichie par ces femmes que je n’aurais peut-être jamais connues autrement. Dans notre groupe de femmes, nous planifions et mettons en place des activités diverses et variées pour faire connaissance les unes avec les autres, pour répondre aux besoins de notre famille et de notre collectivité et pour découvrir de nouveaux talents. Voici des exemples récents. Nous avons organisé un atelier sur l’alimentation et l’exercice animé par un diététicien. Nous avons fait des couvertures pour bébés et des trousseaux pour jeunes mamans à donner à la maternité du centre ville. Nous avons aussi fait des leçons, le dimanche, sur le pouvoir de la prière. Une des façons les plus importantes de vivre ma foi est la prière. C’est un principe tout simple mais la prière est quelque chose que tout le monde peut faire, n’importe quand. Je crois que Dieu entend nos prières et y répond. J’ai remarqué que plus je suis engagée dans ma foi, plus je perçois, dans mon quotidien, les réponses à mes prières. En général, Dieu répond à mes prières par l’intermédiaire d’autres personnes qui s’efforcent de vivre leur foi ! Je ne crois pas que cela soit une coïncidence.