mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Elizabeth

  • Elizabeth Barkley
  • Elizabeth Barkley
  • Elizabeth Barkley
  • Elizabeth Barkley
  • Elizabeth Barkley
  • Elizabeth Barkley
  • Elizabeth Barkley
  • Elizabeth Barkley

À propos de moi

Je suis mère seule, grand-mère, arrière-grand-mère, mère adoptive et mère de famille d’accueil. J’ai toujours aimé l’idée d’être mère. Ma première passion est d’être une mère, surtout de petits bébés. J’aime passer du temps avec mes enfants et les emmener quelque part. J’ai l’impression de rester jeune en vivant ma vie à travers mes enfants. Quand j’ai besoin de temps pour moi, j’aime faire des vide-greniers et trouver des choses à recycler pour les rénover. J’aime réparer les choses et les rendre belles, et j’aime trouver des choses à bon prix.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Toute ma vie, j’ai été à la recherche d’une famille dans mon Église. Dans chaque église où je suis allée, je ne me sentais pas satisfaite. Puis j’ai rencontré les missionnaires, et je suis allée à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Je me suis sentie aimée par les membres ; j’avais enfin trouvé la « famille » que je recherchais. Je me sentais plus aimée par les membres de l’Église que par ma propre famille. Toute ma vie, j’ai voulu savoir comment je devais vivre ma vie ; personne ne me l’avait appris avant que je devienne mormone. Je suis peut-être différente des gens autour de moi, mais ma famille dans l’Église m’aime pour ce que je suis à l’intérieur. C’est l’amour que je ressens quand je suis avec eux.

Histoires personnelles

Comment avez-vous reçu des réponses à vos prières ?

Un jour, avant de me joindre à l’Église, j’avais des difficultés avec l’un de mes enfants adoptifs. Je me posais beaucoup de questions, me demandant si cet enfant n’aurait peut-être pas besoin d’être dans un autre foyer, avec deux parents. Quelque chose m’a dit de sortir et d’aller au magasin. En sortant du magasin après les courses, je me sentais vraiment mal. Je ne voulais pas abandonner cet enfant. Je voulais le garder, mais j’avais peur que ce soit égoïste de ma part ; je me demandais s’il ne serait pas mieux dans une autre famille. Je me souviens d’avoir prié, demandé de l’aide, pleuré et craint d’avoir à abandonner cet enfant. J’ai relevé la tête et vu deux missionnaires, comme deux anges répondant à ma prière. Quand ils m’ont parlé, j’ai ressenti de la paix et j’ai su que mon Père céleste répondait à ma prière par leur intermédiaire. Les missionnaires m’ont instruite pendant un an et demi sans jamais m’abandonner. Après être allée d’Église en Église, je me suis finalement jointe à l’Église. Je ne voulais pas me faire baptiser sans avoir la certitude que c’était la bonne chose à faire. J’ai prié, et c’est ainsi que j’ai su que je devais le faire, que c’était la bonne chose à faire pour moi à ce moment de ma vie.

Comment je vis ma foi

Je vis ma foi en instruisant mes enfants. Je leur enseigne la foi, la gratitude, le service, la prière et la manière de traiter les autres. J’essaie aussi d’enseigner par l’exemple. J’ai cinq enfants adoptifs et nous allons toujours à l’église le dimanche. Nous participons à toutes les activités de l’Église, même en semaine. J’essaie d’instruire mes enfants en suivant les principes de La famille, déclaration au monde.