mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Cassandra

  • Cassandra Barney
  • Cassandra Barney
  • Cassandra Barney
  • Cassandra Barney
  • Cassandra Barney
  • Cassandra Barney

À propos de moi

Je m’appelle Cassandra. Mon mari, Dan, et moi-même avons trois filles et faisons du jardinage. Je dois dire que notre maison ressemble un peu à un bazar. Je crée des œuvres d’art et c’est pour moi une profession autant qu’un plaisir. J’aime également danser et coudre quand l’envie m’en prend, et je ne trouve jamais assez de temps dans la journée pour faire tout ce que je voudrais.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Ma religion me donne un regard particulier sur la vie et sur les relations sociales. Elle me fournit des verres à travers lesquels je peux regarder ma vie, avec ses difficultés et ses réussites, et en apprendre quelque chose. Je sais aussi que je ne suis pas seule, que Dieu m’aime et qu’il entend mes prières, il veut que je sois heureuse. Je suis bien plus heureuse parce que je suis mormone et vis ma religion.

Histoires personnelles

Comment pouvons-nous avoir une plus grande harmonie dans notre foyer ?

Tous les soirs, je me glisse en silence dans les chambres de mes enfants pour les border et leur chuchoter « Bonne nuit ». Je me souviens en particulier d’un soir où je me suis rendu soudain compte que ma fille aînée avait beaucoup grandi. J’ai pris conscience de la vitesse avec laquelle le temps passait et de tout ce que je voulais encore lui apprendre. Cette soirée a été un tournant dans ma vie. J’ai changé d’attitude envers elle et envers mes deux autres enfants lorsque je me suis rendu compte que chaque jour est une occasion de les aimer, de les instruire et d’apprendre d’elles. Parce que je suis reconnaissante d’être leur mère, maintenant et pour toujours, je peux supporter les journées les plus difficiles.

Comment je vis ma foi

J’estime avoir beaucoup de chance d’être une artiste parce qu’ainsi je ne passe pas seulement mes journées à faire ce que j’aime et à travailler aux côtés de ma famille, j’ai aussi parfois l’occasion d’édifier autrui. C’est un de mes objectifs lorsque je peins. Je veux fait part aux autres de ce que je sais et de ce que je vis. J’ai été responsable des services compatissants dans ma paroisse . J’avais pour responsabilité de m’assurer que si quelqu’un avait besoin d’aide, par exemple une personne malade à qui on doit apporter des repas ou toute autre aide, on répondait à ses besoins. De nombreux membres de l’Église ont apporté leur aide d’innombrables façons. C est merveilleux que tant de gens soient disposés à donner et à servir de manière discrète; j’en ai les larmes aux yeux. Il est réconfortant de savoir que tant de personnes s’efforcent réellement d’être bonnes et qu’on prendrait soin de moi si j’en avais besoin.