mormon.org Monde entier

Bonjour, je m’appelle Anne!

  • Anne Rowe
  • Anne Rowe
  • Anne Rowe
  • Anne Rowe
  • Anne Rowe
  • Anne Rowe

À propos de moi

Je suis heureuse en mariage, j’ai 5 enfants et 2 petits-enfants. Je travaille à plein temps dans une école primaire et je m’occupe d’enfants handicapés. J’adore ça. Les enfants ont tant de choses à nous enseigner. Ce que j’aime le plus, c’est sortir avec mon mari, lire de vieux classiques et chanter. Je chante dans un grand chœur local de 150 voix. J’aime ma famille, et le jour de l’action de grâce est ma fête préférée.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

Je suis mormon parce que tout ce que j’ai appris sur la doctrine mormone me semble vrai. Les gens peuvent généralement savoir ce qui leur semble bon pour eux, et c’est ce que c’est pour moi. Je suis mormon parce que j’ai lu le Livre de Mormon et que je l’ai étudié. J’ai prié pour en connaître la véracité. Dieu a entendu mes prières et il m’a fait savoir dans mon cœur et dans mon esprit que l’Évangile est la vérité de ce monde.

Histoires personnelles

Pourriez-vous parler de votre baptême ?

Si vous êtes comme moi, vous avez fait semblant d’être une princesse quand vous étiez petite. Vous vous êtes peut-être déguisée, vous vous êtes mise une couronne sur la tête, vous avez tenu un bâton dans la main et vous avez fait le tour de la pièce avec arrogance comme si vous étiez une reine. C’est amusant ! Vous vous souvenez de l’impression que vous avez eue. Je me suis fait baptiser quand j’avais huit ans. Je me souviens encore de l’expérience, parce que je me souviens de ce que j’ai ressenti. J’étais vêtue de blanc et assise sur un banc à côté de mon père dans la chapelle de notre église. Mon père portait aussi des vêtements blancs, parce qu’il m’a emmené dans l’eau pour accomplir le baptême. J’étais sur le point d’être lavée de mes péchés et j’étais certaine (dans mon petit esprit de 8 ans) que Dieu lui-même était heureux pour moi ce jour-là. J’étais sûre qu’il pouvait me voir, et qu’il était fier de moi. Cela me faisait du bien de le penser. Vous pouvez vous demander de quels péchés un enfant de 8 ans doit se préoccuper. Mais, on m’avait enseigné toute ma vie que j’étais responsable de mes pensées et de mes actions. J’avais appris que ce qui faisait du tort à autrui ou les bêtises stupides étaient de petits pas sur le chemin qui nous conduit dans la mauvaise direction. Je crois que le baptême est la première étape pour retourner vivre avec Dieu, à la fin de cette vie. J’avais appris à attendre le meilleur de moi-même et à toujours essayer de trouver le plus de joie que dans ce que je fais et à être le meilleur possible. Tout le monde fait des erreurs. Le chemin du bonheur et de l’amélioration personnelle consiste à reconnaître les erreurs tout de suite, à faire son possible pour en réparer les conséquences douloureuses pour autrui, à confesser la faute personnellement ou par la prière et à continuer d’essayer. Mon baptême ne m’a pas donné l’impression d’être une princesse royale, mais celle de me trouver sur un plateau plus élevé et extraordinaire. Je savais que j’étais sur le bon chemin, et c’est un sentiment agréable.

Qu’est-ce qui a favorisé une plus grande harmonie dans votre foyer ?

C’est très difficile d’essayer que tout le monde soit heureux en même temps ! Le bonheur au foyer commence avec moi et mes humeurs. Je ne peux pas attendre des enfants qu’ils s’entendent si je suis toujours de mauvaise humeur ! Alors, quand je vois que sans le vouloir je commence à avoir une mauvaise attitude, j’essaye de m’en dégager en souriant, en chantant, en m’amusant avec les enfants, ou en demandant à quelqu’un de me raconter une de ses meilleures blagues. Ça marche ! Tout le monde aime les blagues, non ? Une autre clé pour avoir un foyer heureux est de penser à tout ce qu’on a qui nous rend heureux. Commencez tout simplement par les énumérer. Je suis heureuse DE POSSÉDER une maison ! Ce pourrait être aussi simple que cela. Être heureux et avoir un foyer harmonieux est une question d’attitude. Vous pouvez l’avoir et ça en vaut la peine.

Comment je vis ma foi

Pour moi, être mormone signifie vivre quotidiennement ma religion, dans tout ce que je fais. Ma spiritualité fait partie intégrante de moi. Ma religion est peinte sur mes murs et le sol sous mes pieds. Je me suis engagée à être la meilleure version possible de moi-même. Cela signifie que je cherche des moyens d’aider les autres et d’être une amie. J’essaie d’être aussi honnête que possible. Je fais de mon mieux pour suivre l’exemple de Jésus et aimer les gens. Je passe chaque mois du temps à aller chez d’autres personnes qui assistent aux réunions de mon église locale le dimanche. Nous parlons de Jésus et nous nous rendons visite pour parler de choses de tous les jours telles que l’éducation des enfants, la vie professionnelle et la promenade du chien. Je vis ma religion en lisant le Livre de Mormon tous les jours et en priant tout au long de la journée. Je vis ma religion en me souvenant des promesses que j’ai faites à Dieu le jour où que je me suis fait baptiser et en agissant en accord avec ces promesses.