Sauter la navigation
gens
principes
croyances
Venez Nous Voir
FAQ
.
Tchatez avec nous

Rétablissement de
l’Église de Jésus-Christ

Le Christ a organisé son Église sur la terre

Pendant son bref mais puissant ministère sur la terre, le Christ a dit à ses disciples : « Je suis le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14:6). C’était un message opportun et nécessaire puisque, quelques centaines d’années avant sa naissance, beaucoup de gens avaient cessé de vivre selon les commandements de Dieu. Quand il proclama son Évangile, ainsi qu’il l’avait fait aux prophètes de jadis comme Abraham, Isaac et Moïse, le Christ ramena la lumière dans le monde. Il choisit douze hommes comme apôtres, dont Pierre, Jacques et Jean et imposa les mains sur leur tête pour leur donner l’autorité appelée prêtrise, autorité nécessaire pour accomplir des baptêmes, diriger son Église et répandre sa parole sur la terre entière.

Malgré sa grande influence et ses nombreux miracles, il finit pas être rejeté et crucifié. Après sa mort, ses apôtres courageux et fidèles continuèrent sans lui, baptisant de nouveaux membres et créant diverses congrégations.

La grande apostasie

En dépit des efforts vaillants des apôtres du Christ et de leurs fidèles disciples, l’Église originelle rétablie par le Christ commença à disparaître. Les membres affrontèrent de grandes persécutions et tous les apôtres, sauf un, moururent en martyrs. Cette période de dérive loin de l’Évangile que le Christ avait organisé est appelée la grande apostasie (voir 2 Thessaloniciens 2:1-3). L’autorité apostolique de conférer les clefs de la prêtrise et de recevoir la révélation pour l’Église fut perdue ainsi que de nombreux enseignements précieux. Des erreurs concernant ses enseignements s’immiscèrent dans l’Église, créant des opinions conflictuelles et la perte de vérités. Cette période constitue donc ce qu’on appelle la grande apostasie.

Sans autorité ou direction divine, la chrétienté aurait eu du mal à survivre à cause d’opinions contradictoires sur même les enseignements les plus fondamentaux de l’Évangile. Sans l’autorité de la prêtrise ou la plénitude de l’Évangile, les gens doivent s’appuyer sur la sagesse humaine pour interpréter les Écritures, les principes et les ordonnances. Beaucoup d’idées fausses ont été enseignées comme vraies, et beaucoup de ce que nous savons sur la personnalité et la nature véritables de Dieu, le Père, de son Fils, Jésus-Christ, et du Saint-Esprit ont été perdues. Des points de doctrine essentiels comme la foi, le repentir, le baptême et le don du Saint-Esprit ont été modifiés et des points de doctrine importante ont été entièrement perdus.

Des siècles plus tard, des gens inspirés comme Martin Luther et Jean Calvin ont reconnu que des pratiques et des points de doctrine ont été changés ou perdus, et ont essayé de réformer les Églises auxquelles ils appartenaient. Mais, sans l’autorité des apôtres du Seigneur Jésus-Christ, il a été impossible de ramener son Évangile et son Église à leur forme originelle.