Sauter la navigation
Tchatez avec nous
Lindsey Stirling: lindsey stirling, violin girl, lindseystomp, Mormon.

Bonjour, je m’appelle Lindsey Stirling

À propos de moi

Pendant toute mon enfance, ma famille a connu des difficultés financières, pourtant, je n’échangerais pour rien au monde ces années-là. C’est durant ce temps-là que j’ai appris qu’une paire de ciseaux et un bidon de peinture peuvent transformer les cartons d’emballage d’un réfrigérateur en une aventure spatiale en partance pour mars, qu’une robe rose en piteux état peut, une fois enfilée, devenir une robe de bal, et que manger un bol de céréales par terre dans le salon avec mon père était un moment de qualité. En dépit des nombreux obstacles qui auraient pu me limiter, ce sont ces années-là qui m’ont appris à avoir de grands rêves, à travailler dur et à savourer les petits moments simples de la vie. Depuis, j’ai appris à jouer du violon, j’ai commencé l’école de cinéma à l’université Brigham Young, j’ai fait une mission mormone dans la ville de New-York, j’ai terminé mes études de ludothérapie à l’université Brigham Young et j’ai travaillé dans des centres de déxintoxication avec des adolescents. J’ai entamé une carrière musicale en participant à l’émission Americas got talent en 2010. Les juges et beaucoup d’autres « professionnels » de l’industrie musicale m’ont dit que ma musique ne se vendrait pas facilement et que je ne réussirais jamais en tant qu’interprète. La petite fille qui faisait des fusées à partir de cartons a persévéré et a continué à faire de grands rêves. Par l’intermédiaire de Youtube, j’ai maintenant un million de fans dans le monde entier. Je suis une musicienne en tournée et je vis mon rêve.

Pourquoi suis-je mormon(e) ?

À un moment de ma vie, j’ai perdu toute mon ambition ; je n’avais aucun but et je commençais à me haïr. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a été une lumière essentielle dans ma vie pour m’aider à m’aimer de nouveau. J’ai toujours cru que Dieu avait un dessein pour moi mais grâce aux Écritures, grâce à la révélation personnelle et grâce aux paroles d’un prophète vivant, j’ai reçu le témoignage que je suis une fille de Dieu et que le plan de Dieu est un plan de bonheur. Cela a tout changé ; j’ai pu découvrir mes passions, j’ai retrouvé l’envie, l’envie de faire… tout à nouveau, et j’ai retrouvé le bonheur que j’avais oublié qu’on peut ressentir. Je suis reconnaissante pour le Livre de Mormon et je sais qu’il est vrai. Quand je le lis, je me sens bien et je suis plus en paix. J’ai trouvé la réponse à d’importantes questions personnelles et cela m’a aidée à me rapprocher de mon Sauveur, Jésus-Christ. Hormis ma religion, quand je respecte les principes de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, je suis plus heureuse et je ne peux pas le nier. Quand les choses « importantes » de la vie me pèsent ou m’effraient, je suis tellement reconnaissante de pouvoir aller au temple, de pouvoir prier ou lire les Écritures et ainsi me rappeler ce qui est véritablement important. Dans un monde où tout change, Dieu nous a donné quelque chose auquel nous pouvons nous raccrocher ; il ne nous a pas laissés ici tout seuls.

Comment je vis ma foi

L’industrie musicale a des principes bien à elle. Je ne compte plus le nombre de fois où l’on m’a proposé de la drogue dans les coulisses, ou le nombre de fois où j’ai été invitée à participer à diverses autres activités qui pouvaient me faire du mal à moi ou à d’autres personnes. Je vis l’Évangile chaque jour en prenant des décisions qui m’aident à rester fidèle à mes principes. En tant que musicienne, je fais des tournées, et, dans le bus, j’aime que l’ambiance soit saine, sans drogues, respectueuse et sûre. J’ai entendu des histoires horribles sur la vie en tournée et les drame affreux auxquels les gens s’exposent automatiquement. Mais, grâce aux principes qui ont été établis pour ma tournée, il n’y a pas de drame et nous sommes tous devenus d’excellents amis qui ne se sont jamais autant amusés. Quelque soit l’endroit où je me trouve dans le monde, je peux trouver une église mormone où je peux assister aux réunions du dimanche et cela me donne l’impression d’être chez moi.